Inscrivez-vous avant le 30 septembre

obtenez jusqu'à -20% sur les stages et les livres

 


 

dcroAujourd'hui, l'échec en 1ere année de fac est une réalité. Chaque année de nombreux bacheliers, souvent mal orientés, décrochent au bout de quelques mois car inadaptés au fonctionnement universitaire. Une situation difficile à vivre, qu'il convient de gérer pour éviter la fin prématurée des études.



  • Vivre la réorientation comme une chance

Pour beaucoup se réorienter est un échec cuisant, souvent synonyme de poursuite d'études compliquée... Une idée à laquelle il faut tordre le cou ! En effet, mieux vaut constater rapidement des difficultés à la fac et décider de ne pas entrer dans une spirale négative ! Vous avez tout à gagner à (re)construire au plus tôt votre projet scolaire et/ou professionnel.

Une dynamique désormais soutenue par des dispositifs adaptés, notamment au sein des universités, qui vous aident dans la définition de votre réorientation et vous proposent des solutions dès lors qu'elles sont clairement déterminées.

  • L'option rentrée "accélérée"

L'année "accélérée" ou "intensive", reste la formule la plus pratiquée par les écoles, les lycées privés et les IUT. L'objectif est de permettre aux ex-étudiants de L1 de suivre une formation "active", en vue de rattraper le programme en quelques mois. Cette option permet donc d'embrayer directement sur un nouveau cycle d'études, tout en rattrapant un temps parfois considéré comme "perdu".

Attention : digérer le programme d'une année entière en six mois nécessite une grande force de travail, une motivation à toute épreuve et... un renoncement assumé à des vacances scolaires.

  • L'option rentrée "décalée"

La rentrée "décalée", quant à elle, s'apparente à une "vraie" année d'études au sein d'un établissement intégrant deux promotions distinctes : l'une en septembre, l'autre en février.
De ce fait, le programme dispensé à partir de février respecte un rythme tout à fait normal d'enseignement (cours, stages, vacances scolaires...)... mais de février à février.
Le décalage se poursuit jusqu'à la fin du cursus, délivrance du diplôme ou du titre de l'école comprise (soit six mois après celle de la promotion de septembre).

Avantage : ce "décalage" faciliterait l'intégration professionnelle des élèves en fin de cursus, puisqu'il permettrait le lissage du flux des jeunes diplômés sur le marché de l'emploi.


Source : Orientations


Aux-Concours.com

 x 

Panier Vide

PROCHAINS STAGES

 

-Toeic, stage fin septembre

 


 

Inscrivez-vous avant le 30 septembre
pour profiter du meilleur tarif, jusqu'à - 20% 

 

stages -> 

livres -> 

⇒DERNIÈRES NEWS

Prépa AUX CONCOURS Paris
Établissement d'Enseignement Supérieur du Rectorat de Paris
Centre d'examen officiel du TOEIC® 
49 rue Alexandre Dumas -  75011 Paris 

Formilla Live Chat

Retour haut de page

© Prépa AUX CONCOURS Paris
tél. : 09.67.27.12.94 

mail reussir-ensemble[a]aux-concours.com